Accueil

Nouvel horaire CFF : un risque à long terme pour la Suisse romande ! L’ATE Vaud ne se satisfait pas des solutions temporaires pour limiter la péjoration de l’offre de l’horaire 2018 des CFF

L’ATE craint que les ruptures de correspondances induites notamment par les travaux prévus à la gare de Lausanne ne perdurent au-delà de 2030. Elle déplore notamment que les grands investissements ferroviaires en cours sur l’arc lémanique (Léman 2030, métro M3, mais aussi l’axe Yverdon – Lausanne, troisième voie Rolle – Allaman etc.) ne voient leur utilité restreinte en l’absence d’une conception globale. En effet, le maillon manquant encore à cette conception globale est le nœud ferroviaire à Lausanne, qui doit garantir le lien entre les différentes offres régionales.

En conséquence, l’ATE Vaud demande que soient menées, dans le programme PRODES 2030/35, des études visant à créer un véritable nœud ferroviaire à Lausanne…

Lire le communiqué complet

©photo Lionel Amiguet